Edouard Hue, jeune chorégraphe de la scène genevoise, s’inscrit comme une étoile montante de la danse émergente. Il mène avec passion sa danse aux quatre coins de la planète enrichissant son écriture et sa réflexion à travers les rencontres et les confrontations. Il défend une danse à l’état pur, virtuose et l’omniprésence du corps.

Pour cette création à destination des plus petits, il puise dans la culture japonaise et s’inspire de certains des 258 contes de Nihon Mukachi Banashi (dessins animés japonais) composée de trois fables.

Après avoir vu dans un rêve une personne en danger qui requiert son aide, l’héroïne part immédiatement à la recherche de l’être en détresse. Sans le savoir, elle s’engouffre dans un périple fabuleux où elle rencontre des personnages aussi étranges que rocambolesques. L’aventure l’amène à traverser des contrées fantastiques. Au fin fond de la mer ou perdue dans les nuages, elle va découvrir des lieux surnaturels où les lois de la nature sont bouleversées.

Edouard Hue nous embarque dans un univers magique et onirique, où tout semble possible…