Hybridity marque la rencontre du ballet romantique et des arts martiaux, de l’esthétique du sublime et de la culture de la guerre.
La nouvelle création de la Compagnie CocoonDance explore et fusionne deux genres que tout oppose à première vue : la boxe Muay Thai et le ballet romantique tel que le concevait le chorégraphe russe Michael Fokine.
Dès la première seconde, la pièce s’emplit de l’énergie des danseurs. De l’exploration des corps au travers de mouve­ments originaux et de gestes inédits, naît un être compo­site. A mi-chemin entre l’être humain et la machine, cette créature singulière unit les contraires : le martèlement du boxeur se mêle aux plumes de la ballerine, les sauts gra­cieux du danseur de ballet s’associent aux jeux de jambes guerriers issus des arts martiaux.
Avec Hybridity, la chorégraphe Rafaële Giovanola pousse une fois encore les limites du corps humain et transforme ses danseurs en créatures hybrides, transportées dans un état proche de la transe.
En coproduction avec le Festival Antigel

HYBRIDITY, Cocoon Dance Bonn, Premiere 19.9.2020