Maud Blandel invite la danseuse Maya Masse et trois solistes de l’Ensemble Contrechamps à réinventer les Divertimenti de Mozart. Une composition sur le burlesque, la translation et le renversement.

Un coproduction de l’ADC et de Contrechamps