Présentation

L’ADC s’est constituée en 1986 avec pour but de promouvoir la danse contemporaine à Genève. Résidant à la Salle Patiño jusqu’en 1997, l’ADC est nomade dès 1998 et présente ses spectacles dans diverses salles de la ville dont le Théâtre du Grütli, l’Alhambra, le Théâtre du Loup, le BFM. En 1998, l’ADC constitue avec les chorégraphes genevois un groupe de travail pour la réalisation à Genève d’une Maison de la Danse, à ce jour inexistante à Genève.
En 2004 et dans l’attente d’intégrer ses propres murs, l’ADC s’installe provisoirement dans la Salle communale des Eaux-Vives et y place un dispositif technique entièrement démontable, dans lequel elle présente une quinzaine de spectacles, accueils et créations par saison. Trois fois par année sort le « Journal de l’adc ». Egalement, l’ADC dispose d’un centre de documentation de danse, ouvert au public, et gère trois studios de danse à la Maison des arts du Grütli.
Le projet du Pavillon de la danse, porté par l’ADC et la Ville de Genève, devrait voir le sur la place Sturm en 2018.