Et si toutes les images inscrites dans les corps faisaient surface, quelle fresque dessineraient-elles ? Deux danseuses et une musicienne marquent les lignes de leur mémoire sur leur peau, la scène et les sons. Comme un tatouage mouvant.

Une coproduction de l’ADC et du Festival Antigel